Notre histoire

Si Rome ne s’est pas construite en un jour, cette agence digitale non plus… Questionnements, erreurs, échecs et enfin victoire : tout n’est qu’une question de philosophie. 

Préparez-vous à connaître les dessous de WebPrestige. Mais promettez-nous de ne rien révéler à personne…

Je veux en savoir plus Je veux être contacté

Secret n°1 : la gérante, c’est moi !

Et moi, c’est Nadia.

Je suis née à Besançon en 1984…1984 ! C’est loin, la vie défile.
Je plaisante, je me sens hyper jeune dans ma tête !!!!

Mais bref, remontons quelques années en arrière.
Dans mes années post-bac, j’ai étudié 4 ans à la fac où j’ai obtenu ma Licence de Sociologie.

Après un mariage raté, et des enfants pas ratés, je décide de me reconvertir dans le milieu du web.
Je passe une formation en rédaction web SEO et en copywriting, et je travaille pendant 3 ans.

Puis, je me forme à la conception de site. Et là, c’est une véritable révélation : je veux monter des sites web.
Mais je veux le faire en tant qu’agence digitale, pour proposer plus de services à mes clients.

Vu qu’il me manque quelques cordes à mon arc de Pocahontas, je décide de m’associer à un graphiste (« Yamin») vraiment très doué (Secret A dans le secret 1 : c’est lui qui a « designé » le logo WebPrestige. Pas mal, non ?).

Je contacte aussi une pro de la publicité payante, répondant au doux nom de Fatoumata, ainsi qu’une community manager, Sarah.
Enfin, ma très chère amie Nadia décide de rejoindre mon équipe, rédactrice SEO elle aussi.

agence digitale

Secret n°2 : je ne perds jamais. Soit je réussis, soit j’apprends.

webmaster

Quel que soit le domaine, il faut toujours positiver.
Même quand on est dans une phase descendante.

Quand j’ai commencé mon activité de rédactrice web SEO, j’avais peu de clients.
J’étais frustrée par la situation, car j’avais l’impression qu’on ne me laissait pas l’opportunité de prouver mes compétences.

Quand je contactais un potentiel futur client, je lui parlais de moi et de mon talent en écriture.
Mauvaise idée…

Les clients s’en fichent royalement de moi. Ce qu’ils veulent, c’est que je leur exprime clairement ce qu’ils vont gagner à collaborer avec moi.

Quand je l’ai bien compris, j’ai commencé à élargir mon réseau.
Pour moi, c’était une leçon de vie.

Donc maintenant, j’essaye de toujours positiver quand je passe par des échecs car je sais qu’en vérité, je suis en train d’apprendre quelque chose.

Secret n°3 : les petits cailloux forment les grandes montagnes

Ça, je ne l’ai compris que récemment, pour être honnête. Mais bon, on ne cesse d’en apprendre tout au long de sa vie, n’est-ce pas ?

Parce que moi, soit j’avais l’habitude d’en faire soit trop, soit pas du tout. Je dois vous avouer que cette vision bipolaire m’a fatiguée.

Désormais, j’avance à petits pas, tel un prédateur ayant repéré sa proie.

Je m’efforce à consacrer quelques dizaines de minutes par jour à mon agence digitale WebPrestige, mais je le fais tous les jours.

Et ça marche !

Je constate que mes actions quotidiennes ont un véritable impact.

 

développeur web